2002 - Cavale en brousse

mise en Scène  : René Neute

Le début se passe dans une agence matrimoniale à Paris où des personnages très typés, un peu loufoques, mais terriblement attachants évoluent... Malgré leur diversité, leur tempérament, ils ont tous un point commun : ils souffrent de solitude... Tous rêvent de rencontrer l'âme sœur et tous l'idéalisent au plus haut point. Ainsi donc se présentent successivement à l'agence : Un couple voulant marier sa fille avec un homme de bonne famille. Elle, mère possessive aux principes despotiques ; lui, brave type, homme soumis se moquant gentiment de sa femme. La fille, jeune et jolie, double personnalité, cache bien son jeu. Prisonnière d'une cage trop dorée, elle ne rêve que d'évasion. Elle porte en elle un secret qui la conduira à vivre une aventure extraordinaire. Un jeune japonais, professeur de karaté, en proie à la langue française, un mafioso bon chic, bon genre, trop beau pour être honnête, une veuve millionnaire mondaine à souhait, deux complexés : un bègue et une timide. Le tout corsé par l'accent italien de l'employée de maison et pimenté par Honoré, l'Africain (joué par un blanc c'est encore plus drôle) qui, par son humour constant est le clou de la pièce ! Tout ce petit monde, avec chacun sa folie, ses secrets, ses espoirs, amène le public vers une intrigue rocambolesque qui se termine en Afrique.


Distribution :
Anaïs : Marie-Thérèse Letexier
Germane : Cathy Guyot
Louis : Maurice Moulin
Honoré : Patrick Sallou
Marina : Chantal Sallou
Claire : Juliette Boschel
Sophie : Cathy Coussté
Suzuki : Philippe Coussté
Bruno : René Neute
La Timide : Marie-Pierre Blanchet
Le Bègue : Daniel Rouxel

Coiffures, Maquillage : Brigitte Pouliquen
Bruitages, Eclairages : Jano Pouliquen